Le coup d'État d’urgence, c’est aussi le titre du dernier livre de l’avocat Arié Alimi, membre de la Ligue des droits de l'Homme, spécialiste dans les affaires de violences policières. Ce lundi 8 février il était l’invité du journaliste engagé Théophile Kouamouo sur la chaîne d’information indépendante Le Média. Un échange riche et sans filtre sous l'égide du psychiatre et militant Frantz Fanon.

L’avocat auteur Arié Alimi nous interroge sur le sens politique de cet état d’urgence :

“Cela fait désormais des mois que les libertés publiques en France sont réduites en raison de l'état d’urgence sanitaire. Nous n’avons plus la liberté de nous mouvoir à notre guise. Participer à une manif nous expose à des amendes de 135€. Cette réalité nous en avons tous conscience. Mais en tant que société, nous nous interrogeons bien peu sur le sens politique profond de cet état d’urgence sanitaire, qui est avant tout un état d’urgence”.

Le coup d'État d'urgence, sous-titré “Surveillance, répression et libertés” est à la fois un ouvrage théorique - même s’il est tout à fait accessible - et une sorte de journal de bord. Le journal de bord d’un avocat français engagé et confiné, inquiet de la dérive liberticide en cours dans son pays.

Soutenez Le Média

Le Média n’appartient ni à l’Etat, ni à des milliardaires. Il est financé uniquement par des citoyens comme vous. Il est en accès libre pour le plus grand nombre grâce à vous. Sans vous, Le Média n’existerait pas. Engagé en faveur des causes sociales et écologistes, Le Média, de part son libre accès, s'efforce de remplir la mission de service public d'information aujourd'hui en voie de disparition dans le paysage médiatique. Soutenez et rejoignez le projet en devenant Socio.

https://www.lemediatv.fr/auteurs/theophile-kouamouo-YM2ejVNQQ8iBcZT0yU3zfQ/emissions